Menu Fermer

Découvrir la profession d’animateur socioculturel

Un animateur socioculturel a pour principal rôle de prendre soin des personnes fragiles comme les personnes âgées, les enfants et les personnes handicapées. C’est pour cela que ce professionnel exerce surtout au sein des établissements de santé ou des organismes spécialisés. Quelles sont réellement les missions d’un animateur socioculturel ? Quels sont les qualités et formations indispensables pour en devenir un ?

Les missions d’un animateur socioculturel

Comme son nom l’indique, un animateur socioculturel doit être capable de créer du dynamisme au sein d’un groupe. Il doit trouver le moyen de distraire les personnes dont il s’occupe tout tenant compte de leur état de santé. Pour ce faire, il peut organiser des animations, des ateliers, un concert ou des jeux. Pour chaque activité, son objectif demeure le même et c’est de créer de la cohésion et du dynamisme au sein d’un groupe. Ce qui est un peu difficile dans cette profession est que vous devez trouver et proposer des activités adaptées à chaque cible, que ce soit une personne âgée, une personne à mobilité réduite ou un enfant. Les activités et animations choisies doivent stimuler les participants et garantir leur épanouissement. Dans l’exercice de son travail, un animateur socioculturel collabore avec d’autres professionnels tels qu’un personnel soignant ou un assistant social.

Les qualités et les formations indispensables pour être un animateur socioculturel

Si vous désirez devenir un animateur socioculturel, vous devez aimer votre prochain et avoir de l’intérêt pour les autres, surtout pour les personnes fragiles. Vous devez aussi avoir un grand sens de l’écoute et de la communication. Vous devez être sociable, sympathique, dynamique et motivé. Par ailleurs, vous devez être un bon pédagogue et une personne responsable. Mais tout cela ne vous suffira pas pour exercer la profession, vous devez également suivre certaines formations. Vous devez avoir au moins un niveau BEP et un BAPATT ou brevet d’aptitude professionnelle d’assistant-animateur technicien. Pour être un animateur socioculturel, après le bac, vous pouvez également suivre une formation pour l’obtention d’un brevet professionnel de l’éducation populaire, de la jeunesse et du sport. Si vous êtes très motivé, pour avoir un bon salaire dans la pratique de ce métier, vous pouvez étudier pour avoir bac + 3, par exemple pour une licence professionnelle aux métiers de l’animation culturelle, sportive, sociale et technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *